Blog des Anges

1001 secrets angéliques à partager

Le Mont Kailash

Mont Kailash

On dit du Mont Kailash, demeure des dieux dans les religions asiatiques qu’il est l‘endroit où se rencontrent le Ciel et la Terre. Ce Mont sacré symbolise avant tout le but ultime de l’homme dans son ascension vers la Sagesse.

Le Kailash, Montagne sacrée

Montagne de la grande chaîne himalayenne, le Kailash  se trouve au Tibet, dans la province de Ngari, aux sources de l’Indus. Les tibétains le nomment « Khang Rinpotché » : le « Précieux Joyau des Neiges » . Culminant à 6.714 mètres, il est assimilé au mythique Mont Mérou. On dit d’ailleurs qu’à son alentour… « les pierres prient ».

Le Kailash, Demeure des dieux

  • Pour les Hindous, il est la demeure de Shiva.
  • Pour les Jains, il est le Mont Ashtapada où le fondateur de leur religion atteignit le nirvana
  • Pour les Chamanes Bön-po, il est la demeure d’une déesse majeure de leur Panthéon : Sipaimen
  • Pour les Bouddhistes tibétains, il est la demeure de Chenresig, le Bouddha de la Compassion, dont le Dalaï Lama est dit être la réincarnation.

Mont Kailash – Sommet et Centre à la fois

Les Hindous (pour qui Kailâsa veut dire le Cristal) se le représentent comme le centre et le sommet du monde. Mais ils y voient aussi, et surtout, le centre et le sommet de l’être humain vers lequel celui-ci doit tendre dans sa quête d’élévation spirituelle : Son « château intérieur ».

Purifier le karma

Dans la tradition hindouiste (mais aussi dans le bouddhisme tibétain), on dit que faire le tour du Mont Kailash permet d’effacer ses péchés, de purifier son mauvais karma. Il est vrai que l’épreuve que représente cette circumambulation (une « marche autour » de plusieurs jours) ne peut qu’amener le pèlerin à éliminer les toxines accumulées, tant physiques que psychiques et, pourquoi pas, spirituelles.

Atteindre l’illumination

Les croyants sons censés faire le tour du Kailash (ils font alors la « Kora » )  au moins une fois dans leur existence. Ils doivent le faire, de préférence, dans l’année astrologique du Cheval. Ce rituel peut faire penser à la tradition islamique qui veut que tout musulman se rende à la Mecque au moins une fois dans sa vie. Mais il est dit, en plus, que faire 108 fois la Kora garantit l’illumination au pèlerin (le Nirvana)…

Si vous partez un jour au Tibet et si vous faites votre Kora autour du Mont Kailash, alors peut-être pourrez-vous y déclamer avec les Tibétains : « Ki ki so so laghyalo »!… « Les dieux sont victorieux »… et voir effacés vos péchés !

Découvrez d’autres articles intéressants de PADRE :