Blog des Anges

1001 secrets angéliques à partager

Êtes-vous un empathe ? Découvrez tout sur ce don magnifique

empathe

Un empathe est un être extraordinaire. Il est doté d’une capacité particulière : ressentir à des niveaux élevés les émotions et sentiments des autres êtres qui l’entourent. Ce don peut être utilisé dans de nombreux domaines, mais pour ceux qui ne comprennent pas encore ce qu’est un empathe, il peut être considéré comme une malédiction.

C’est quoi un empathe ?

Un empathe est une personne très sensible à l’état émotionnel d’une autre personne qu’il s’agisse d’un proche ou d’un parfait inconnu. C’est grâce à son sens très aigu et à son intuition infaillible qu’il peut développer cette capacité.

Son niveau d’empathie dépasse largement la moyenne. De cette extrême sensibilité, un empathe peut ressentir l’énergie que les animaux et les plantes dégagent. Il peut même calquer les empreintes spirituelles qui les entourent.

Lorsqu’il croise les autres personnes qui ont la même capacité, un empathe sent également leur énergie. Pour arriver à ressentir les émotions des autres, ils n’ont pas besoin d’utiliser les sens physiques comme la vue, l’ouïe ou le toucher.

Très souvent, les empathes absorbent inconsciemment les émotions de ceux qu’il rencontre. Ils les interprètent comme si c’étaient leurs sentiments. Ils captent sans filtre toutes sortes d’émotions, qu’il s’agisse de bons ou de mauvais sentiments.


Obtenez votre Voyance Gratuite! Il vous suffit de remplir ce formulaire:

Date de naissance

Détails de contact

En cliquant ci-dessous, je confirme avoir lu la politique de confidentialité et accepter les conditions d'utilisation.


C’est pourquoi ils ont cette capacité extrême de comprendre la douleur des autres. Fréquenter les maisons de soins, les maisons de retraite et les hôpitaux risque ainsi de les plonger dans un état dépressif et peut provoquer des maux physiques.

C’est quoi une personne empathique ?

La signification du mot empathie ou empathique est « em » qui veut dire « dedans » et « pathique » qui signifie « souffrant ». Empathique se traduit donc littéralement « souffrance intérieure ». Une personne empathique possède ainsi la capacité d’intérioriser la souffrance des autres.

Les personnes qui ont accès à cette capacité ne gardent pas en eux ces sentiments désagréables. Elles les utilisent seulement pour comprendre la personne en face d’elles afin que les deux puissent établir une connexion. Une fois cette connexion terminée, l’empathe évacue la souffrance et retrouve son état émotionnel initial.

Comment reconnaît-on un empathe ?

Une personne empathique affiche des signes comportementaux particuliers. Un empathe est très sensible et émotif. Ces personnes sont pour la plupart du temps à fleur de peau. Elles réagissent mal face au mensonge et à l’hypocrisie. Elles ont des réactions excessives lorsqu’elles font face à des menteurs ou des hypocrites.

Les empathes sont angoissés à l’idée de fréquenter les endroits bondés puisqu’ils sont comme des aimants à émotions. Plus ils croisent du monde et plus les sentiments des autres les submergent. De ce fait, ils sont souvent fatigués. Il faut dire qu’avoir de l’empathie pour quelqu’un et porter en soi le poids des émotions des autres absorbe toute l’énergie que ce soit au niveau physique ou émotionnel. Il est donc très difficile pour eux de fréquenter les centres commerciaux, les supermarchés, les stades ou les salles de cinéma.

Hormis ces caractères excessifs, les empathes éprouvent envers ses proches de bonnes pensées. Ce sont, en effet, des personnes très altruistes qui adorent aider les autres. Ils restent volontaires lorsqu’il s’agit de venir en aide à ses proches.

Ils sont toujours à l’écoute et compréhensifs. Ils peuvent absorber et ressentir les émotions des autres. Grâce à ce dernier caractère, certains d’entre eux développent une relation particulière avec les animaux. Ils en sont très proches et arrivent parfois à ressentir l’énergie que leurs amis animaux dégagent.

Empathe – Quels sont les différents types  ?

Il en existe en effet de nombreux types d’empathe :

L’empathe physiquement réceptif

Il a le pouvoir de ressentir les douleurs physiques et les maladies des autres. Très pesant pour l’empathe, ce pouvoir peut constituer une étape importante dans le processus de guérison d’une personne.

L’empathe émotionnellement réceptif

Il a la capacité extrême de ressentir les faits émotionnels extérieurs.

L’empathe très conscient

Il peut ressentir si quelque chose doit être fait ou pas ou si l’intention d’une personne est sincère ou non.

L’empathe géomantique

Il aspire les énergies de la terre et du sol et peut prévenir en cas de catastrophe naturelle.

Le Médium

Il peut ressentir et vivre la souffrance et les émotions des autres. Parfois, cela va bien au-delà du monde physique que nous connaissons.

L’empathe Flora

Ce type d’empathe peut ressentir et communiquer avec les plantes.

L’empathe psychométrique

Il peut ressentir les énergies émises par des objets non animés (bijoux, etc.).

L’empathe télépathique

Les empathes télépathiques peuvent lire les pensées non exprimées des autres personnes.

L’empathe cognitif

Il peut ressentir des événements qui ne se sont pas encore produits grâce à de fortes prémonitions sous la forme de rêves le plus souvent.

L’empathe Heyoka

C’est l’empathe le plus puissant. Il est capable de rééquilibrer, de débloquer, de guérir et possède bien d’autres capacités extraordinaires. Les empathes Heyoka peuvent changer littéralement la vie des gens qui les entourent.

Comment devenir un empathe ?

À l’exception des sociopathes, nous sommes tous capables d’éprouver de l’empathie puisque cela fait partie de notre caractéristique humaine. Vous pouvez commencer par vous ouvrir aux autres, élever votre niveau de compréhension et votre conscience, s’éveiller spirituellement.

La pratique de la méditation, ne serait-ce que 5 minutes par jour, peut vous aider à voir le monde et les autres différemment.

Quelques techniques vous aideront à devenir empathique :

La compréhension

S’oublier le temps d’un instant pour s’intéresser à autrui, écouter, ressentir et se mettre à la place de la personne qui discute avec vous.

Observer

Le langage n’est pas que verbal, les gestes, le regard et les comportements en disent beaucoup sur l’état émotionnel de la personne qui discute avec vous. Apprenez à rester attentif (ve) et à observer.

Pas de jugements

C’est le plus important. Nous avons tendance à juger les autres de manière consciente ou inconsciente selon ce qu’on entend, ce qu’on voit ou ce qu’on vit. S’abstenir de juger permet d’accroître votre empathie. Au lieu de commenter la situation, d’émettre des préjugés, gardez le silence et préférez l’écoute et la compassion.

L’intuition

Faites confiance à votre intuition, laissez-la s’exprimer librement. L’intuition vous dira pratiquement tout sur une personne, une situation. Pour s’exercer, prenez des notes au moment opportun sur ce que la personne ou la situation vous a inspirée.

Accepter les autres

C’est une étape importante, car cela vous permet d’écarter définitivement votre grille d’analyse et vos jugements sur ce que les autres personnes (proches ou pas) peuvent penser ou faire face à une situation donnée.

Nous sommes tous différents. Nous avons chacun nos propres logiques, nos vécus. Si une personne a fait exactement le contraire de ce que vous avez trouvé logique, ne succombez pas à la tentation de la critiquer ou de la juger.

Acceptez-la telle qu’elle est !

Découvrez d’autres articles intéressants de PADRE :